Urban Comics

Venez decouvrir l'univers Urban et de nombreuses autres fan fics.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Episode 1 - Première partie par Ben Wawe

Aller en bas 
AuteurMessage
La Rédac'
Rédacteur
avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Episode 1 - Première partie par Ben Wawe   Mer 1 Aoû - 1:48

Manhattan.
Il était encore tôt, ce jour-là. Mais les trottoirs d’une des îles les plus célèbres du monde étaient déjà bouchés par les centaines d’employés se déplaçant vers leurs lieux de travail. Occupés par leurs soucis et la musique que beaucoup écoutaient, aucun ne se souciait des autres. Aucun ne se souciait de ce qui pouvait se passer autour de lui, même si une sorte de sixième sens étrange semblait les empêcher d’avoir des accidents.

Oui. Aucun ne se souciait d’autrui, concerné uniquement par sa petite existence. Aucun ne regardait autour de lui. Aucun ne regardait le ciel, avec ses buildings, ses oiseaux, ses étranges choses dans l’air qui pouvaient attirer l’attention…si on prenait la peine de faire ça. Si on prenait la peine d’avoir une inspiration géniale.
Mais personne n’eut cette inspiration parmi la dizaine de new yorkais présents sur ce trottoir, à ce moment-là. Et personne ne survécut à l’énorme explosion qui ébranla la ville la plus connue de la planète.

BOUM.


Une forme étrange et colorée avait foncée sur le sol, et s’était écrasée à ce moment-là sur le trottoir de Manhattan, dans le quartier des affaires où battait le cœur du monde, du moins pour certains. Un nuage de fumée happa donc les différentes personnes présentes, ne laissant aucun survivant à cette attaque, tandis qu’après quelques secondes d’un silence pesant, un rire sadique et étrange se faisait entendre dans le cratère formé depuis peu.

« Ha, ha, ha, ha… »

Le rire était très mystérieux, et après quelques instants, les secours qui s’approchaient rapidement, craignant déjà un deuxième 11 septembre, purent voir la forme qui s’était écrasée sur Manhattan, et qui était donc responsable de l’horreur sans nom qui s’étalait devant leurs yeux, avec ces dizaines de corps déchiquetés et disposés n’importe où sur l’asphalte.

« Des flics ? Des pompiers ? Hum, un peu d’amusement… »

L’être était grand et apparemment très fort. Vêtu d’une combinaison verte qui recouvrait tout son corps, ses cheveux bruns retombaient sur son visage où un sourire sadique était gravé. Il craqua légèrement ses phalanges avant de s’élever lentement dans les airs, s’approchant des secours qui étaient désormais immobilisés devant la vision d’un homme volant à l’allure si étrange, et surtout aux actes si monstrueux.

« Au moins, ça m’occupera…
- Nous ne sommes pas là pour ça. »

Une voix froide venait de claquer dans l’air avant qu’une sorte de filin sombre ne s’enroule autour d’un des pieds de l’être qui venait de tuer tant de new yorkais. Celui-ci s’arrêta dans son approche des policiers et des pompiers, et tourna sa tête pour voir qui osait lui faire ça, à lui.

« Ah…c’est toi.
- Oui. »

L’homme était bizarre, lui aussi.
Vêtu d’une combinaison sombre, lui aussi, il portait un grand imperméable beige assez sale. Sa tenue était donc atypique, et tranchait assez avec les vêtements habituels des new yorkais. Mais ce qui attirait surtout l’œil, c’était le visage de cet homme…ou plutôt l’absence de visage.

En effet, sa face était recouverte de bandelettes, tant et si bien qu’il était totalement impossible pour quiconque d’apercevoir ses traits. On ne pouvait donc voir son visage ni les émotions qui y passaient, et cela donnait alors un masque mystérieux pour cet homme, qui tenait encore le mince filet entre ses doigts recouverts du cuir de ses gants.

« Nous ne sommes pas payés pour tuer des innocents.
- Ils risquent de nous stopper dans notre action, Silence.
- On nous a dit de ne pas dire de noms…Hyperion. Et de ne pas tuer inutilement. Es-tu si stupide que ça pour avoir oublié ces deux principes ? Ou veux-tu juste perdre ce qu’on t’a promit pour faire ça ? »

Un rictus de rage apparut brièvement sur le visage du dénommé Hyperion. Il serra encore plus ses poings, lançant pendant de très longues secondes un regard très noir vers ce Silence qui l’avait arrêté avant qu’il ne « s’occupe » des secours venus faire l’impossible pour sauver les blessés, même si ceux-ci étaient déjà morts, depuis.
Néanmoins, alors que le temps était suspendu dans cet endroit de Manhattan, alors que le silence était lourd, autant chez les agresseurs qui se lançaient ainsi un duel psychologique que chez les humains qui ne savaient pas quoi faire pour se sortir de cette situation, Hyperion décida de stopper cela.

« Bah…on n’a pas le temps pour ça. »

Il brisa le regard qu’il lançait à Silence et que celui-ci lui avait renvoyé, subissant ainsi une légère humiliation, mais s’en fichant totalement. Leurs patrons avaient promis de lui donner les moyens de mettre définitivement hors d’état de nuire son vieil ennemi Steelman, et aussi la possibilité d’avoir quelques petits bonus dans ce monde…et il n’avait pas envie de perdre tout ça simplement sur une saute d’humeur, comme l’avait dit Silence.
Seulement, jamais il n’accepterait de reconnaître qu’il avait eu raison…il avait sa fierté, quand même.

Il laissa donc les policiers, et arracha le filin qui était tenu à sa jambe. Silence laissa pendre ce qu’il avait tenu entre ses mains, et soupira légèrement : avec un tel type dans le groupe, la victoire était assurée…sauf si il continuait à faire ce genre de conneries, et à le pousser à bout. Parce qu’il n’était pas sûr de pouvoir tenir.

Lui n’était pas là pour se venger ou avoir du pouvoir. On lui avait proposé des millions de dollars pour faire partie de cette équipe, et il n’était pas là pour ça. Non. Il était là pour deux choses. Deux raisons clefs qui définissaient totalement son être et la créature qu’il s’était créée depuis qu’il avait mit ces bandelettes sur son visage…depuis qu’il avait cessé d’être lui-même pour devenir Silence.

Il était ici parce que leurs employeurs lui avaient jurés qu’ils lui donneraient les informations qu’ils avaient sur les meurtriers de sa famille, et pour savoir qui était responsable de ça, il était prêt à tout. Et il était là aussi pour surveiller ses « chefs » et ses camarades. Après tout, il pourchassait et tuait les criminels, et ils étaient ainsi. Il avait donc décidé de venir dans cette équipe pour les espionner, pour en savoir plus sur eux.
Ainsi, plus tard, il pourrait plus facilement les traquer…et plus facilement les abattre. C’était ça, sa motivation. Pouvoir les abattre grâce à ce qu’il apprendrait aujourd’hui.

Néanmoins, personne ne savait pourquoi il faisait ça, et c’était bien comme ça. Mieux valait rester discret pour le moment et faire le jeu de ses employeurs…du moins, pour l’instant.

« Bon…on fait quoi maintenant ? On attaque ?
- On attend les autres. Ils ne devraient pas tarder. Espérons que le plan ne tombera pas à l’eau.
- Quoi ?
- Grâce à toi, nos ennemis ont les yeux braqués sur nous, maintenant, et vont vouloir s’enfuir. Espérons que ton intervention stupide et imbécile ne mette pas à l’eau ce pourquoi nous sommes là… »

Il lança un regard dur à l’homme venu d’un autre monde, avant qu’une voix extrêmement froide et neutre ne se fasse entendre derrière eux.

« Ils ne pourront s’échapper. »

Hyperion et Silence se retournèrent, et virent alors un être très étrange. Brumeux, entièrement constitué d’une sorte de nuage noir, il portait comme seuls vêtements visibles un imperméable sombre et un chapeau noir. Il ne semblait pas avoir de visage, et pourtant il parlait…et il bougeait.

« J’ai bloqué le ciel et entouré l’immeuble d’un halo d’énergie. Idem pour le pâté de maisons. Personne ne peut normalement entrer.
- Personne ?
- Sauf nous, bien sûr.
- Bien. »

Hyperion secoua la tête. Ce type était terrifiant. C’était apparemment un Dark Lantern, un des êtres bizarres qui étaient sur la planète depuis quelques années et recherchaient leur Maître, ou quelque chose du genre. Il était toujours très posé et très froid, et il n’arrivait pas à comprendre comment il pouvait vivre…ou comment il pouvait faire ce dont il était capable.

En effet, un énorme voile noir était désormais posé autour du building qu’ils visaient, et il voyait que de grands murs sombres avaient été disposés autour du quartier. C’était une bonne chose vu qu’ils pouvaient faire comme ils le désiraient maintenant, mais en même temps, ça voulait dire qu’ils étaient prisonniers de ce Dark Lantern…et il n’appréciait pas vraiment ça, même si il chassa rapidement ça de son esprit pour se concentrer sur la situation.

« Il sera difficile de venir par les égouts tant que je serais là, au fait. »

Une flaque d’eau à leurs côtés venait de parler. En quelques secondes, le liquide commença à bouillir avant de prendre une forme plus ou moins humaine, celle d’une tête, d’un torse et de deux bras. Un petit sourire apparut sur le visage aquatique, tandis qu’une voix étouffée par l’eau se faisait entendre.

« Dès qu’il y a un problème, faites appel à Hydroman, bien sûr.
- Hydroman ?
- Ouaip. J’ai trouvé ça avant. Je trouve que ça fait classe. »

Son sourire était juvénile, et Morris Bench n’avait que dix-huit ans. Mais malheureusement, il était avec les mauvaises personnes, pensa Silence en l’observant. Il ne savait pas comment ce gosse avait été trouvé par leurs patrons, mais il était extrêmement puissant…et extrêmement stupide, aussi.
Il était comme un gosse de dix ans qui avait un nouveau jouet, et il semblait prendre toute la mission comme un jeu…ce qui était évidemment très bête. Et la bêtise entraînait souvent l’erreur. Il se promit de faire attention à ce type, étant prêt à le tuer si celui-ci devenait trop inutile ou mauvais durant cette mission.

« J’aifaitletourduquartierriend’inhabituel.
- Quoi ?!
- Ce que le gosse veut dire, c’est qu’il n’a rien trouvé. »

Pietro. Et Nefasth.
Les deux derniers membres du groupe, qui venaient d’apparaître très rapidement, ce qui était normal pour le plus jeune et plus étrange pour l’autre.

Le premier était un adolescent aux cheveux pratiquement blancs, au sourire facile et à la vitesse extraordinaire, même si parfois il parlait trop vite pour les oreilles humaines. Et le second était un être mystérieux, aussi noir que le Dark Lantern mais avec une sorte de dragon japonais sur le torse.
Un être vraiment très bizarre, aux pouvoirs peu connus et qui n’incitait pas la confiance. Silence aurait voulu en savoir plus sur lui, mais ses employeurs s’étaient refusés à communiquer sur les autres membres du groupe, et il n’avait pas eu le temps de faire des recherches.

Il se retrouvait donc en terrain inconnu avec des criminels pour la plupart endurcis et tous mystérieux. Il ne les avait rencontrés qu’une seule fois pour l’instant, lors du briefing, et voila qu’ils étaient tous lancés dans le bain…et se débrouillaient plutôt bien, d’ailleurs.

En effet, malgré l’attitude stupide de Hyperion, le périmètre était sécurisé, ils étaient protégés, Pietro avait fait le tour du quartier et Nefasth était apparut, finalement. Rien ne pouvait normalement les arrêter. Rien.

« Bien. Nous sommes au complet. Nous pouvons appeler les chefs.
- Qui s’en charge ?
- Toi, Hyperion. Après tout, tu es le meneur, non ? »

Nefasth avait glissé cette petite pique, et l’être d’un autre monde lui lança un regard noir qui n’échappa pas à Silence. Celui-ci sourit légèrement sous son masque en voyant que le groupe n’était pas très stable et qu’il pourrait peut-être tourner ça à son avantage, alors que Hyperion appuyait sur son oreillette pour entrer en contact avec leurs employeurs.

« Allo, Lex ? Norman ? Nous sommes en position… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rédac'
Rédacteur
avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: Episode 1 - Première partie par Ben Wawe   Mer 1 Aoû - 1:49

« Alors ? Je peux y aller ?
- Non. Pas encore. »

John Jones et l’homme nommé Steelman se trouvaient sur le toit juste derrière le groupe de six êtres hors du commun qui étaient en train de contacter leurs employeurs. Le premier était simplement vêtu d’un costume cravate simple et sombre, avec une chemise blanche, tandis que l’autre arborait une chemise rouge sur un jeans bleu.
Ce dernier était d’ailleurs impatient, bougeant régulièrement sur le toit où ils se trouvaient tous deux tout en parlant à l’autre être présent.

« Pourquoi ? Et comment peut-on être ici sans qu’ils nous agressent ?
- Je suis télépathe, James. Je suis là pour ça. »

Jones observait avec un calme olympien le manège se déroulant sous leurs pieds. Grâce à ses pouvoirs télépathiques hérités de son appartenance à une race extraterrestre, il était parvenu à dissimuler leur présence à ces hommes qui étaient leurs ennemis, et aussi à prévoir une porte d’entrée pour les petites surprises qu’il avait prévues pour eux. Et ça allait bientôt commencer.

« Et nous n’attaquons pas encore parce que nous devons suivre mon plan.
- Plan dont tu ne veux toujours rien me dire, évidemment.
- Evidemment. »

Baxton soupira. Il n’aimait pas ça. Sa vie avait prit un tour extrêmement complexe et difficile ces dernières semaines, et il ne savait pas comment il réussirait à s’en sortir…même si il avait d’autres soucis, à ce moment-là.
Si John Jones disait vrai…si ce qu’il lui avait dit était vrai…tout New York était menacé. Et il devait empêcher ces six types de commettre l’irréparable. Même si ça serait dur, vu qui ils voulaient attaquer…

« C’est quand même fou…
- Quoi ?
- Que Luthor et Osborn attaquent en plein New York avec ces tarés.
- Non. Pas vraiment. »

John Jones se tourna lentement vers Steelman. Son visage était extrêmement froid et dur, et même quand il parlait, aucune émotion ne semblait passer sur sa face presque blême, avec ces yeux étranges qui vous fixaient avec une lueur bizarre. La première fois qu’il l’avait vu, James avait presque eu peur de lui, mais c’était plus de ses paroles et de ce qu’elles voulaient dire qu’il avait eu peur…et qu’il avait peur encore, malheureusement.

« Lex Luthor n’a pas apprécié d’être mit sur la touche lors des attaques de super héros. Après tout, New York et son territoire. Il n’a pas apprécié non plus de voir son ami Norman Osborn travailler pour ses ennemis, cet étrange conseil secret qui dirige au moins le pays dans l’ombre.
Néanmoins, Osborn a rejeté ses employeurs à la fin de cette étrange guerre, et Luthor a donc pu l’utiliser. Il veut se venger de n’avoir pas été intégré aux attaques contre les justiciers masqués, et il veut régler ses comptes en faisant une action destructrice qui montrera à tous qu’il est le seul maître à bord. »

D’un geste calme et lent, il montra ensuite le groupe des six individus à quelques mètres sous eux.

« Avec Osborn, il a donc recruté ces six êtres, et veut les lancer contre l’immeuble devant lequel ils sont.
- Parce que ce conseil secret y est ?
- Exact. Ils veulent les assassiner pour prendre leur place et devenir les meilleurs.
- Luthor encore plus puissant, c’est ça ? Avec Osborn ?
- Oui.
- Mon dieu… »

James se passa la main sur son visage. C’était monstrueux. Tout bonnement monstrueux. Grâce aux informations de John Jones, il savait qui étaient Lex Luthor et Norman Osborn, qui étaient ces horribles êtres et quels avaient été leurs méfaits.
Et savoir qu’ils pourraient peut-être avoir encore plus de pouvoir…savoir qu’ils pourraient devenir encore plus puissants…c’était impensable. Et il était prêt à tout pour empêcher ça. Même si ça voulait dire laisser vivre les enfoirés qui étaient responsables de tant de pertes dans les rangs de ses camarades…

« Ah. La partie commence.
- Quoi ? »

Baxton fut tiré de sa rêverie par les mots de Jones, et aussi par le cri perçant d’une femme. Il s’approcha du bord, et vit alors une jeune personne courir vers les six individus recrutés par leurs adversaires, qui s’étaient eux aussi tournés vers elle et qui ne comprenaient pas bien ce qui était en train de se passer.

« Qui est-ce ?
- Donna Troy.
- Qui ? »

Il avait les yeux fixés sur cette femme. Courrant avec des poignards dans la main, vêtue d’une sorte de combinaison en cuir avec des armes un peu partout, elle était pourtant belle. Ses longs cheveux noirs s’élevaient au vent tandis que ses yeux et son visage trahissaient sa colère et sa détermination, mais il ne pouvait s’empêcher de la trouver belle, et de ne pas comprendre comment quelqu’un d’aussi magnifique pouvait lâcher un hurlement aussi bestial et agressif.

« Une jeune femme venue d’un peuple perdue qui a décidé de se mettre au service de l’Humanité. C’est son premier jour en tant qu’héroïne.
- Tu la connais ?
- Oui.
- Tu l’as fait venir ici ?
- Oui.
- Pourquoi ?
- Elle est dans mon plan. »

La dénommée Donna Troy arriva à ce moment-là à hauteur du groupe des six criminels. Ses poignards en avant, elle se jeta sur l’être appelé Nefasth, et celui-ci disparut en quelques secondes, s’évaporant en une fumée noire très étrange. La jeune femme retomba donc lourdement sur le sol, roulant sur celui-ci pour se relever.

Néanmoins, alors que les autres s’écartaient, pris à la fois par la surprise et l’incompréhension de voir quelqu’un avec eux alors qu’ils pensaient être seuls, la forme de Nefasth réapparut derrière cette Donna Troy. Evidemment, cela se fit dans le plus grand silence, et elle ne put donc l’apercevoir, à la grande différence de tous les autres et surtout de John Jones et de Steelman, toujours perchés sur leur immeuble.

« Mon dieu…elle ne l’a pas vu !
- En effet.
- Il va la tuer !
- C’est très possible. »

James ne comprenait pas. Le ton si détaché, si neutre de l’être à ses côtés était si paradoxal par rapport à la situation…et il avait du mal à l’accepter. Une jeune femme, une héroïne attirée ici par ce Jones allait peut-être mourir, elle allait peut-être être assassinée par sa faute, et lui…et lui était totalement détaché !
Il ne semblait pas avoir la moindre idée de ce qui était en train de se passer, de la gravité de la situation !

« Mais…mais il faut faire quelque chose ! Il faut que je fasse quelque chose ! »

Baxton commençait à déboutonner sa chemise quand ses mains furent stoppées…quand ses mains arrêtèrent d’obéir à ses ordres. Il tourna la tête vers John Jones, qui observait à nouveau la scène sous eux, où Nefasth se préparait à frapper une Donna Troy qui était en train de choisir sur qui elle allait se jeter en premier.

« Je m’en occupe.
- Quoi ?
- Je vais l’aider.
- Et…et comment ? »

Un petit poids s’éleva de l’esprit de Steelman. Même si ce type était détaché, même si il n’était pas normal, même si ça avait l’air d’être un grand malade…au moins n’allait-il pas laisser cette femme dans cette situation. Au moins n’allait-elle pas être livrée à ces monstres…






Donna…attention, derrière toi.

Dès qu’elle entendit ces quelques mots dans sa tête, la jeune femme qui avait été « appelée » la veille pour venir ici et stopper des criminels qui menaçaient de réduire en cendres un quartier de la ville, se baissa et évita le coup asséné par l’être qu’elle avait visée à son arrivée, mais qui avait disparu en quelques secondes à peine.

Accroupie, Donna frappa violemment le genou de cet être étrange, avant de se relever et de lui asséné un violent coup avec le pommeau d’un de ses poignards à la tempe. Un petit cri de douleur s’échappa de son visage sombre, avant qu’elle ne se jette sur le côté, voulant éviter un piège de la part des partenaires de ce type.

Roulant à nouveau sur la terre détruite par l’intervention d’un de ces fous, elle se releva en quelques secondes, espérant être de taille contre eux même si elle en doutait. Après tout, c’était son premier jour en tant qu’héroïne, et elle était seule contre six, avec apparemment aucune possibilité d’être aidée…ça n’allait vraiment pas être simple.

Mais au fond, elle n’avait pas peur.

Elle était Donna Troy, élevée dans un endroit perdu et choisie pour être celle qui apporterait la paix et la sécurité à l’Humanité. Elle s’était entraînée toute sa vie durant pour être digne de cette mission, et elle était plus forte, plus agile et plus résistante que les humains normaux. Elle était ici pour être celle qui apporterait l’espoir à ceux qui ne l’avaient plus. Elle était là pour être le bras de la Justice.
Et elle n’avait pas peur.

Evidemment, elle n’avait pas beaucoup appréciée d’être contactée dans ses propres pensées par un être nommé John Jones, mais quand celui-ci lui avait fait découvrir ce qui se tramait dans l’ombre de New York, elle n’avait pu que lui faire confiance en sachant tout ce qui lui avait dit.

Lex Luthor et Norman Osborn voulaient réduire ce building en ruines parce qu’ils voulaient se venger des gens qui y étaient. Elle n’avait pas bien compris qui étaient ces êtres, mais des innocents étaient en danger, et de toutes façons, elle réprouvait l’assassinat. Autant, sur un champ de bataille, tout était possible, mais là, de sang froid et préparé à l’avance, tuer ainsi était quelque chose qu’elle ne pouvait supporter. Et c’est bien pour ça qu’elle était là.

« Mais qui c’est, cette fille ? »

Un homme brun étrange et flottant dans les airs venait de parler. Sa puissance semblait énorme, et elle était sûre qu’elle n’arriverait pas à le vaincre seul. Néanmoins, ce n’était pas son objectif. John Jones lui avait demandé de venir ici et de tenter de blesser le maximum d’adversaires.
Apparemment, il avait un plan mûrement construit, et elle lui faisait confiance. Quelqu’un capable de la retrouver et de lui montrer de telles choses était certainement très puissant, et elle ne se faisait donc pas de soucis. Après tout, il allait venir l’aider en cas de problème, ou bien il lui enverrait des renforts…il n’avait aucun intérêt à la tuer, finalement.

« Arrêtez de suite ce que vous êtes en train de faire et rendez-vous aux autorités. Ou je m’occuperais de vous. Personnellement. »

Elle fit légèrement bouger ses poignards entre ses doigts alors que les six hommes devant elle étaient toujours stupéfaits. Jamais ils n’auraient crus qu’elle puisse se cacher assez bien pour ne pas être découverte par eux…Jamais ils n’auraient crus que quelqu’un puisse se lever contre eux et vouloir les empêcher de faire ce qu’ils venaient faire ici…Jamais ils n’auraient crus devoir affronter quelqu’un avant de s’atteler à leur basse besogne…Et jamais ils n’auraient crus que ce quelqu’un soit une femme…

Même sans lire leurs pensées, Donna savait ce qu’ils avaient en tête. Ils croyaient être supérieurs, ils croyaient être meilleurs qu’elle…tout simplement parce qu’ils étaient des hommes. L’Humanité était encore arriérée et traitait les individus de sexe féminin avec moins d’honneur que pour ceux de sexe masculin, et même après une semaine dans cette ville, elle ne comprenait toujours pas pourquoi.
Néanmoins, ce n’était pas quelque chose d’important à ce moment-là. Ils la pensaient inférieure. Ils allaient vite comprendre leur erreur.

« Bon, on va être en retard sur l’horaire. Elle ne semble pas être très forte. Nefasth, occupes-toi d’elle. Elle t’a humilié, non ? »

Un petit sourire apparut sur la majorité des visages présents. Leur supériorité semblait tellement évidente pour eux qu’ils ne faisaient que trop peu attention à elle. Lentement, Donna avait en effet actionnée une petite grenade à fragmentation qu’elle avait dans sa ceinture jusque là, et elle la tenait désormais entre sa paume et son poignard, prête à être lancée à chaque instant avant le moment final de l’explosion.

Le dénommé Nefasth se frotta rapidement la tempe avant de tourner lentement ses yeux vers elle. De grands « bras » d’ombre sortirent alors de son corps, s’approchant doucement de Donna, qui eut quelques instants d’incompréhension avant de se reprendre. Quelques rires commencèrent à fuser du groupe, avant qu’un homme au visage recouvert de bandelettes ne se tourne vers l’immeuble qu’ils visaient.

« Occupons-nous plutôt de notre cible.
- Ouais. Allons-y. »

Le chef apparent, l’homme brun qui flottait, se tourna avec les autres et ils commencèrent à s’approcher de l’énorme bâtiment entouré d’un halo noir inquiétant. Ils semblaient sûrs que leur allié arriverait à bout de la jeune femme, et celui-ci aussi en était certain : il était le Nefasth, après tout, et personne ne pouvait lui résister. Il souriait donc grandement, alors qu’il avançait vers elle, ses tentacules devenaient de plus en plus menaçantes.
Il semblait croire qu’il lui suffirait de happer la gorge de Donna, de la serrer et de la tuer ainsi pour en être débarrasser. Il pensait que malgré son agilité, il l’aurait facilement. Il se trompait.

Alors qu’elle allait être touchée, la jeune femme lança la grenade à fragmentation vers l’étrange être sombre, et sauta en arrière. La déflagration fut contenue par l’étrange pouvoir sur les ombres de ce Nefasth, mais son cri de douleur et de souffrance se répercuta dans tout le quartier, tant il était intense et monstrueux.

« RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGHHH !!! »

Immédiatement, tous les membres de son groupe se tournèrent vers l’être sombre qui était désormais à terre, un petit feu brûlant sur son torse. Il ne bougeait plus, s’étant prit toute l’explosion pour lui tout seul. Il devait certainement être gravement blessé, mais aucun ne bougea pour aller l’aider…aucun ne bougea pour tenter de le sauver.
Ils étaient là pour le fric. Rien d’autre.

« Merde. Elle se débrouille mieux que prévue.
- Jem’enoccupe.Allezaubuilding,jevousrejoinsvite. »

Pietro fit un petit signe aux autres et commença à filer vers Donna. Envoyé ici par son groupe, il avait été affilié à ces types parce que depuis plusieurs années, la Confrérie avait des liens étroits avec Lex Luthor. Corto avait déjà été prêté lorsque le Caïd de la ville avait gagné son trône, et maintenant c’était à son tour. En échange, des informations et d’autres choses leur étaient données par Luthor.
C’était donc un marché entre Lex et le chef de la Confrérie, et Pietro était d’accord avec ça. Mieux valait être en bons termes avec le maître de New York plutôt que le contraire, même si il ne se sentait pas vraiment concerné par ce qu’il venait faire ici…mais ce n’était pas son problème. Il devait faire en sorte que tout se passe bien. C’était tout. Rien d’autre à ajouter.

Pietro fila donc vers la jeune femme. Avec sa combinaison sombre, il faisait l’impression d’être une simple forme noire glissant sur le sol vers cette folle qui les affrontait, et il savait qu’elle ne pourrait rien faire contre lui. Il savait que rien ne pouvait le stopper. Il savait qu’il était le meilleur, et que…

BROUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rédac'
Rédacteur
avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: Episode 1 - Première partie par Ben Wawe   Mer 1 Aoû - 1:49

« Merde…mais qu’est-ce que c’est que ça ?! »

James ne comprenait rien. Il avait dû assister impuissant au combat et à la tension entre Donna Troy et les autres, étant donné que John Jones voulait attendre quelque chose. Il avait donc été heureux de voir que ce Nefasth avait été mit hors d’état de nuire par la jeune femme, mais en voyant le jeune rapide filer vers elle…il avait cru que ça en était fini.

Mais alors qu’il était prêt à se jeter dans la bataille malgré les ordres de Jones, alors que ce Pietro était presque sur elle…quelque chose s’était passé.

Une énorme forme rouge et argentée avait glissée sur le sol à une vitesse encore plus grande que celle de Pietro, et était entrée en collision. Les deux formes mystérieuses s’étaient écrasées par la suite contre le mur d’un bâtiment à côté, et un énorme nuage de fumée masquait désormais la scène, et ce qui s’était réellement passé.

« C’est quoi ? Qu’est-ce que c’est ? »

Le regard toujours fixé sur la scène sous eux, Steelman ne comprenait rien du tout à ce qui s’était déroulé devant ses yeux, alors que lentement le nuage de fumée se dégageait et que les criminels et Donna Troy regardaient aussi au même endroit que lui.

« Ce que c’est ? »

Pour la première fois, Baxton sentit une pointe d’humour dans la voix de Jones tandis qu’une forme revêtue d’un costume rouge et argenté, lui recouvrant tout le corps, sortait du cratère de l’impact, un sourire affiché sur le bas de son visage, laissé libre par son masque, et l’air en parfaite santé.

« Mon plan qui fonctionne. Simplement mon plan qui fonctionne. »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 1 - Première partie par Ben Wawe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 1 - Première partie par Ben Wawe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rothfuss Patrick - La Peur du Sage, Première Partie - Chronique du tueur de roi T2
» Rec Episode 1 Partie 1
» Angel Beats! -Episode 01 Partie 1/2 \\BESOIN DE MEECS//
» L'Islam, le déluge, Noé et les pyramides première partie
» La JAVA des Îles .... 1ère et 2ème partie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urban Comics :: Séries en cours :: La Ligue-
Sauter vers: