Urban Comics

Venez decouvrir l'univers Urban et de nombreuses autres fan fics.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Episode 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Ben Wawe
Administrateur/Directeur
Ben Wawe

Nombre de messages : 2507
Age : 32
Localisation : A l'ombre de mes rêves.
Date d'inscription : 02/12/2004

Episode 2 Empty
MessageSujet: Episode 2   Episode 2 EmptyMar 7 Déc - 19:54

Les quatre élèves étaient assis dans la salle de classe, et subissaient le regard maniaque et suspicieux du professeur Essex. Cela faisait cinq minutes qu’ils étaient rentrés dans la pièce, et l’homme n’avait strictement rien dit, passant le temps à regarder attentivement chacun de ses élèves. Un léger frisson parcourait à chaque fois celui qui était transpercé par le regard dur et froid de l’homme en blouse blanche.

Red Richards était assis tout à droite des quatre chaises avec une sorte de bureau dessus. A sa gauche était Ben Grimm, puis Sue Tempest et enfin Johnny Rainbow. Aucun d’entre eux n’était à l’aise. Red, en jouant avec un crayon, se demandait si ses parents savaient où il se trouvait. Sue s’interrogeait sur le moyen de s’enfuir de l’école. Et Johnny se demandait comment rentrer le soir dans la chambre de Sue sans se faire voir par les multiples caméras de sécurité.
Alors que chacun était perdu dans ses pensées pour échapper à l’œil ravageur du professeur, celui-ci parla d’une voix claire et posée.

« Bien. Je suis le professeur Essex. Je suis votre professeur de chimie. Je sais que vous n’êtes sûrement pas des génies, sauf monsieur Richards bien sûr, et que l’école vous ennuie au plus haut point. Et je sais aussi que vous préféreriez être en train de faire des activités moins légales ou morales qu’être ici. Mais je pense, j’espère, pouvoir vous intéresser à la chimie.
Je suppose que vous ne savez pas du tout les bases de la chimie. Je ne peux bien sûr vous en vouloir. Après tout, je pense que vous aviez autre chose à faire en cours que de vous intéresser aux cours. Mais maintenant, il va falloir travailler si vous voulez sortir de cet endroit. Et je suis certainement une de vos seules chances d’y arriver. »

A ces mots, les adolescents furent plus concentrés sur ce que disait leur professeur trentenaire. Il était inquiétant, n’inspirait pas confiance, mais si il pouvait les sortir de cet endroit, ils feraient ce qu’il voudrait. Et cela, Essex le savait et comptait bien en jouer.

« Aujourd’hui, nous allons étudier comment faire des explosifs. Je suppose que vous savez plus ou moins comment faire, enfin pour la plupart, mais il sera intéressant de comparer nos techniques. Suivez-moi, que je vous emmène en salle pratique. »

Les quatre élèves se levèrent, quittèrent l’obscure salle de cours aux volets fermés, et suivirent Essex qui descendit un long escalier menant à une cave sombre. Johnny pensa que cela pouvait être l’antre d’un vampire, ou bien celle d’un savant fou qui faisait des expériences sur des cobayes humains…cette dernière pensée fit frissonner le jeune homme tandis qu’il observait son professeur, souriant à pleines dents.

Le cours dura deux heures, deux heures qui passèrent très vite pour ¾ des élèves. Red, Sue et Johnny s’amusaient beaucoup à faire des explosifs, et leur professeur était un très bon expert dans ce domaine, ce qui étonna assez Red. Comment un prof en savait-il autant ? Apparemment, il n’était pas un violent…alors comment pouvait-il en connaître autant sur les pratiques criminelles ???

Les deux semaines suivantes se passèrent dans un calme assez tranquille. Les cours se succédaient les uns aux autres, les élèves découvrant leurs autres professeurs, et s’ennuyant fermement dans toutes les matières. Red excellait en mathématiques, en physique et en philosophie, tandis que Johnny était très doué en mécanique, que Sue faisait des merveilles en histoire. Seul Ben semblait n’être doué en rien, ayant des notes moyennes, parlant très peu, et s’enfermant le plus possible dans sa chambre, seul.
Sue et Johnny s’étaient beaucoup rapprochés, flirtant devant tout le monde de manière peu provocante. Néanmoins, ils n’avaient encore rien fait de sexuel. Apparemment, la nymphomanie de Sue semblait disparaître peu à peu, et elle s’en portait mieux. La jeune fille provocante et effacée était en train de laisser la place à une femme gentille, ouverte, un peu timide, mais qui devait avoir subit beaucoup de choses difficiles dans sa vie. Mais tout cela faisait enrager Johnny, qui n’arrêtait pas de se faire des plaisirs personnels le soir en pensant aux formes généreuses de Sue.

Alors que les quatre adolescents étaient en cours de chimie, devenu leur cours préféré depuis que Essex leur montrait comment utiliser la matière pour des fins illégales, Red et Ben étaient en train de concocter une mixture, proche de l’acide, pour détruire facilement les coffres forts, et se dissoudre après pour qu’il ne reste aucune trace du liquide. La chose n’était pas difficile, mais les deux garçons y mettaient du cœur, et même Ben semblait s’amuser à faire cela, ce qui était rarissime, personne n’ayant jamais vu le frêle garçon aux yeux bleu sourire.

Sue et Johnny tentaient aussi de faire l’expérience, mais cela fonctionnait moins bien que dans l’autre binôme. La faute au jeune homme, qui préférait tenter de toucher sa compagne, qui ne se laissait plus faire depuis quelques temps. A la fin d’un cours intéressant pour tous sauf Johnny, celui-ci fut appelé par son professeur alors qu’il allait sortir.

« Cela ne va pas, John ? Tu sembles préoccupé.
- Nan, ça va, c’est bon.
- Tu es sûr ? Je peux peut-être t’aider, tu sais.
- Vu que j’ai pas de problème, je vois pas comment vous pourriez m’aider.
- Hum. J’ai remarqué que tu as des problèmes pour obtenir ce que tu veux de Sue…
- Ça viendra, personne a encore réussit à vaincre mon charme. C’est une question de temps.
- Bien sûr. Mais tu ne voudrais pas qu’elle te laisse faire…ce soir ?
- Si, bien sûr. Mais je vois pas trop comment…
- J’ai quelque chose pour toi. Mets cette poudre dans son verre, et ingurgite cette pilule, et ce soir tu passeras une sacrée nuit.
- Qu’est-ce qui me prouve que c’est pas de la coke et que demain je me fais virer d’ici ?
- Est-ce que j’ai déjà trahit ta confiance ?
- Je vous ai jamais fait confiance.
- Qu’as-tu à perdre ? »

Johnny réfléchit quelques instants. La proposition était bizarre, mais alléchante…et il savait Essex assez doué pour que ce qu’il disait soit vrai. Après quelques instants de réflexion supplémentaires, Johnny prit la poudre et la pilule que lui tendait son professeur, et se dirigea vers la salle à manger où se trouvaient les autres, ainsi que le directeur.

Chaque soir, leur directeur, monsieur Masters, les obligeaient à manger avec lui, pour qu’ils lui parlent de leur journée. C’était une véritable torture pour chacun d’entre eux. Ce soir-là, dans cette grande salle en bois vide et glaciale, John avala rapidement la pilule, et profita un instant de la distraction de Sue par l’arrivée du directeur pour mettre la poudre dans son verre. Il fit un énorme sourire quand il l’a vit boire entièrement le verre.

Une heure après, alors que tout le monde devait être couchés, le jeune homme entra dans la chambre de Sue, après avoir donné cent dollars au concierge du bâtiment un peu plus tôt dans la soirée. C’était tout ce qu’il avait pu voler ou gagner durant le temps qu’il avait été là. Mais Sue en valait la peine, pensa-t-il.. Elle dormait déjà, mais semblait agitée. Il devina ses courbes avantageuses sous les draps. Une excitation s’empara du jeune homme. Il ne voyait presque rien, mais ses yeux s’habituaient lentement à l’obscurité. Il se mit doucement sur le lit, à côté d’elle. Il ne la distinguait presque pas, mais voyait plus ou moins ses formes. Il leva lentement le drap, et ne pu attendre de la réveiller pour que l’effet de la poudre fonctionne. Il enleva son pantalon, et voulut pénétrer la jeune fille, certain qu’elle ne crierait pas, car Essex lui avait dit qu’elle serait folle de lui. Mais ce ne fut pas du tout ce qui arriva.
Alors qu’il voulut rentrer en elle, celle-ci se réveilla, et cria d’une voix très aigue. Surprit, Johnny tomba sur le sol, et alluma la lumière dans sa chute. Alors que Sue criait encore, et que certains habitants de la maison commençaient à sortir du lit, le jeune homme fut stupéfait : il n’y avait rien ni personne à l’endroit d’où provenaient les cris et où devait se trouver Sue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benthomas.over-blog.com/
 
Episode 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 2.15: Phases
» Episode 2
» Episode 2.17: Passion
» Episode 17: The Face of the Enemy
» Episode 19: Grey 17 Is Missing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urban Comics :: Séries en cours :: Urban Fantastic Four-
Sauter vers: