Urban Comics

Venez decouvrir l'univers Urban et de nombreuses autres fan fics.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Episode 11 Contre Attaque

Aller en bas 
AuteurMessage
La Rédac'
Rédacteur
avatar

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Episode 11 Contre Attaque   Ven 23 Sep - 9:09

21h14 H – 46 minutes

- Bien d’après Stark ils sont ici.
Le bureau est trop petit pour eux tous, mais cela ne fait rien. Ils arrivent à voir la carte qui s’étale sur la petite table. Fury leurs explique la marche à suivre, les signaux, les angles d’attaques. Même Janet est là, dans un treillis noir, les armes à la ceinture. Quand Nick lui avait demandé si elle savait s’en servir, elle avait juste répondu qu’elle avait cédé sa virginité de son plein gré. Le chef avait rit et continué à inspecter ses troupes.
C’était Stark qui lui posait problème. Son attirail était puissant, mais pas discret. Il pourrait tout faire échoué. Mais alors qu’il s’apprêtait à lui parler, Tony était venu le voir.
- Nick, tu sais je préférais être en soutien sur ce coup. Je suis plus à l’aise devant un ordinateur. Mais si vous avez besoin de renfort j’arrive ! Mon armure est pas encore super prête mais…
- Ça ira Stark, tu reste dans le van pour nous couvrir, tu intercepte toutes leurs communications. Je veux aussi que tu surveille le témoin. Allez dépêche toi maintenant ! On n’a pas que ça à faire !
- Car ce n’est pas que je refuse me battre, vu ce que vous avez fait pour moi, Nick, mais je préfèrerais rester en vie un petit peu avant de signer le super contrat que vous m’avez proposé. Enfin au moins le temps d’une paye…
- Ca ira Stark, si tu ne veux pas que je t’agrafe par le pantalon au plafond, et en ça espérant que je vise bien, sinon c’est par l’adoption que tu auras des gosses, tu la boucle et tu démarre ce putain d’écran.
- Ok.
« Il a eu un contrat ? » Fut la réponse générale, mais une fois de plus Fury écourta la réponse en promettant à tous un contrat identique en fonction de leur survie et de leur volonté après l’opération. Mais Janet était pas du genre femme qui ferme sa gueule, pas du tout même.
- Et pourquoi vous en avez déjà parler a Tony ?
- Il m’a sauvé la vie. Et puis un petit génie comme lui, ne reste pas longtemps sur le marché, je ne voudrais pas me passer de quelqu’un qui pourrait monter une «stark-up» par égo. Bon revenons au plan. A moins que quelqu’un est encore quelque chose à ajouter ?
Comme personne ne répondit, Fury put continuer. Devant eux il y avait étendu trois cartes, une du quartier ou il avait positionné des petits drapeaux correspondant au responsable du groupe d’intervention.
- Steve se positionnera avec le groupe d’assaut 1, ici.
- Vous le chargez du commandement du groupe Nick ?
- Oui, Kowalski. De un il commandera votre groupe mais de deux il sera dorénavant votre supérieur. Le Capitaine Rogers verra confirmer son grade au retour de Romanov. Ca vous pose un problème, Kowalski ?
- Euh… non sir…
- Ok, si vous avez peur, je vous donne l’ordre de rester derrière lui.
- Excusez-moi Sir.
- Ce n’est pas grave soldat, je suis sur que nous nous entendrons bien pour la suite de la mission. Intervint le nouveau gradé voulant calmer la tension ambiante.
- Bien. Le groupe 2, placé ici. Le groupe 3, arrivera par le ciel deux minutes après le début de l’opération. A 22h01, le groupe 1 forcera la porte arrière. Une minute plus tard, le groupe 2 forcera a son tour leur défense par l’avant du bâtiment. Vous serez armé en conséquence ne vous inquiétez pas.
- C'est-à-dire ?
- J’ai pu réunir deux fourgons blindés pour l’entrée. Par contre le groupe 1, vous devrez vous contenter de la surprise, de vos boucliers et de Steve.
- Et moi, Nick vous m’oubliez ?
- Non, Janet mais j’en viens au plus dur. Vous entrerez dans la place 5 minutes avant opération. Telle un insecte vous devrez entrez et positionner des micro caméra afin de faciliter nos mouvements a l’intérieur du bâtiment.
- Quoi ?
- Mais vous êtes fou Fury ? Cria Steve.
- Tu crois cela ? Qu’en dites vous Janet, ca vous tente ?
Tous regardèrent cette frêle jeune femme qui encore hier se contentait sans doute de regarder Lara Croft à la télé.
- J’accepte Fury, je n’ai rien à perdre. Et ce n’est pas la peine d’insister Steve, j’irais.
- Très bien prenez-y de la graine messieurs. On y va, départ dans 10 minutes, remuez vous. »


21h34 H – 26 minutes

Les vestiaires d’un commissariat c’est pas ce qui à de plus agréables niveau odeur. Mais Tony fait avec pendant qu’il enfile son armure. Il espère qu’il aura pas à sortir du van. Il n’est pas sûr de tout ses gadgets, il a peur que ça fasse des dégâts… Rick est devant lui, menottes aux poings, avec un putain d’air de chien battu.

« Putain ! M. Stark ? Vous pouvez m’expliquer pourquoi je part avec vous? Je suis qu’un témoin moi !!!
- Oui et même que t’es un gros témoin, alors comme on voudrait pas te retrouver mort au retour, on t’embarque. Comme ça au moins on sait que c’est Fury qui t’as buté parce que tes pleurs l’on énervé !
A partir de là Jones n’a plus rien dit, laissant Tony finir de s’habiller tranquillement. Rick semblait plus intéressé par les grosses gouttes de sueur qui dégoulinait le long de sa colonne vertébrale finalement…

21h54 H – 6 minutes

« Je vois deux gardes a l’entrée principale Fury. »
- Bien, Janet, il est 21h55, tu peux intervenir. Je te rappelle de ne pas prendre de risque inconsidéré, Steve te suivra dans 5 minutes.
« Je me souviens Fury. Bon les deux gardes sont en train de fumer, ils ne devraient pas trop faire attention a moi si je passe derrière ces caisses… »
- Contrôle visuel, Janet, les gars ne font apparemment pas gaffe à toi. Aucun appareil de vidéo détecté.
« Bien, je poursuis, les deux gars ne me voient pas, je pense pouvoir tourner a l’angle du bâtiment. Aucun garde de l’autre coté ? »
- Non le contrôle infrarouge ne confirme aucune chaleur.
« J’y vais dans 5, 4, 3, 2, 1… Pff… Pff… Position atteinte… demande de conseils ; je fais quoi maintenant ? »
- Contrôle visuel en cours. Déplie ton grappin… merde… un garde rapplique…
« Quoi ? »
- Contact ennemi dans 15 secondes selon estimation… Janet ? Vous m’avez entendu ?
- Regarde l’écran au lieu de crier, elle se débrouille très bien. Après tout c’est vous qui avez voulu l’envoyer la bas. Dit Tony pour détendre l’atmosphère.
« Bien, j’ai eu le temps de m’accrocher en l’air. L’effet de pendre dans le vide comme un insecte, est assez déroutant. »
- Très bien, le garde ne t’as pas vu apparemment grâce a l’obscurité. Il faut maintenant que tu entre par un des volets fermés. Nous pouvons en voir 5, dont trois diffusent une légère lumière. Mais j’espère que votre intuition féminine va faire le reste.
« …Pff… Je me dirige vers le premier volet…hff…Fury ? Hank est a l’intérieur… »
- pardon ?
« Je l’entends, enfin je le sens, je vous dis »
- Comment ca vous l’entendez ou sentez ou quoique se soit ?
« On ne vous en a jamais parlé mais Hank a bossé sur des simulateurs de phéromones d’insectes, comme les guêpes, les mouches, les araignées ou les fourmis. Et on peut se parler par odeur grâce à ca. Vous n’aviez jamais fait attention que l’on rigolait toujours sans raison ? »
- Je me contre fiche de ce vous manigancez avec…
« Je vais entrer ici. »
- Contre ordre Janet, trop risqué je répète trop risqué. Eh merde… Tony déclenche le groupe de Steve et vas la secourir… S’exclama Fury en balançant a l’autre bout de la pièce son casque.
- Négatif.
- Comment ca négatif ?
- Sa caméra visuelle vient de se déclencher et a filmé son entrée et apparemment le pistolet sédatif que tu lui as donné, a très bien fonctionné. Je vais prévenir Steve de se préparer à agir. Reprends tes esprits pendant ce temps et parle-lui. Quand a toi Rick, essaie de ne pas l’énerver plus.

21h59 H – 1 minute


Le groupe d’intervention 1 mené par le capitaine Rogers est prêt. Nerveux, mais prêt. Steve ne pense qu’à une chose : sortir d’ici vivant pour dormir. Puis il pense à Carter. Paraît que d’après les quelques mots qu’a pu dire Dungan le traître est une femme. Alors pourquoi pas Carter ? Cela le torture car si elle le vise avec son canon, il hésitera à tirer. Il le sait et il ne veut pas y penser. Alors il serre son bouclier d’intervention, sa présence le rassure. Il se tourne vers ses hommes, ils ont peur. Il leurs sourit et regarde sa montre.
22h00. il est temps d’y allé…
D’un coup 6 hommes enfoncent avec rapidité la porte de l’immeuble. Steve ne se préoccupe pas beaucoup des gardes à l’entrée, un feu nourri à tôt fait de tous les calmer. Il ne pense qu’à Carter et fonce directement vers l’étage. En haut des escaliers plusieurs portes s’offrent à lui. Puis il entend une petite voix dans son oreillette.
« Celle de gauche y a Janet. Celle du fond est inoccupée. Ensuite j’ai plus qu’une possibilité à cet étage. A droite… Fonce Steve…
- Merci Tony !
La porte ne reste pas longtemps un obstacle. Mais arrivé dans la pièce le capitaine Rogers se fige. Sur une chaise Sharon lui fait face. Les pieds et poings liés. Et surtout un énorme calibre posé sur la tempe. Son kidnappeur prend la parole.
- Bien, je vois que tu as compris la situation. Alors pose ton joujou.
Au moins Carter n’est pas le traître. Mais Dum à parler d’une femme…


22h08 H + 8 minutes

- Je sentais bien que c’était cette pute !!!
Fury jubilai de savoir que sa supérieure était impliquée. Mais il n’oubliai pas dans quelle galère Steve était. Avant qu’il n’ai dit quoi que se soit, Stark était déjà hors du van, son armure sur le dos. Il ne restait plus que lui est le témoin. Au moins il se tenait tranquille.
La suite fut une suite de cris, d’ordres en désordre, de tirs nourris. « Couvrez-moi », « Mikkkeeeee… », « Zone sécurisée, on avance… », « Steve, vous êtes ou ? », Fury aimerais tellement être avec eux. Puis une phrase le frappe de plein fouet « Nous l’avons retrouvée », « Madame Romanov est retrouvé », « à première vue, elle est vivante, mais est inconsciente ».
- Vous lui avez tiré dessus ?
« Négatif, monsieur… elle est attaché, ce n’est pas elle la taupe. »

22h10 H+10 minutes

- Alors, sale flic, on hésite ?
Il a son arme pointé sur la tempe de Sharon. Elle a les pieds et mains liées sur sa chaise. Il commence a entrevoir plusieurs plan dans sa tête, donc certaine permettrait au Kree de rester en vie. Mais il est si dur de réfléchir.
- Alors, tu m’entends, recule… tu m’entends le poulet ?
Il est si dur pour Steve de rester debout, il ne sait pas comment son adversaire a réussi a le déstabiliser, peut être un hypnotiseur, mais il ne désire pas le laisser passer ;
- Non, tu ne t’enfuiras pas, tout tes hommes se font descendre en bas, il ne te reste plus qu’une option… capitule ou te ne pourras plus manger que de la soupe jusqu’à la fin de ta vie…. Et encore avec une paille.
- Ahahahaha, que j’aime la police de New York… mais que…
Steve n’y croyait pas non plus, le mal de tête qu’il ressentait fragilisait aussi son ennemi, qui commençait à saigner des oreilles, et a recraché son dernier repas. Mais que leur arrivait-il ? Puis ce fut l’arrivée fracassante de Tony, défonçant littéralement la fenêtre. Penser à noter les effets secondaires pour Stark. En lévitation, il pointait un M-16 intégré a son armure, et trois projecteurs surpuissants sur le Kree, qui déjà désorienté, titubait sur lui-même. Aucune importance pour Steve qui surmonta son trouble, il franchit les deux pas qui le séparaient de l’arme pointée sur Sharon. Il réussit à dévier l’arme qui propulsa la balle chargée dans son bras et la suivante au plafond, et assena avec son coude un puissant coup dans le nez de son adversaire. Celui s’écroula inconscient avant même que Steve sente la douleur aiguë dans son bras.
- Je suis un soldat, crétin ! Et toi tu n’es plus qu’une petite frappe.
Il n’entendit pas tout de suite, les cris de joies dans le couloir. Mais Hank et Janet en profitait bien, il sentait presque toute leur conversation à en avoir la nausée. Et Stark qui a défoncé grâce à des ultrasons le mur, d’ou le saignement d’oreilles très douloureux. Comment aurait t’il pu penser que des ultrasons sur de hautes fréquences, avait permis de distraire l’ennemi en plus de tout fracasser. Steve aurait un léger bourdonnement d’oreilles pendant quelques jours, mais ce n’était qu’un petit désagrément.
Une fois détaché, Sharon se jeta dans les bras protecteurs de Steve en faisant attention a son bras, alors que Tony essayait de faire atterrir sans danger sa drôle d’armure. Ses mini-réacteurs ne voulant pas s’arrêter, il essaya un arrêt manuel, en débranchant sa batterie. Mais avant qu’il puisse bouger, sa machinerie s’affola, il tenta bien de reprendre le contrôle.
- Qui commande ça à distance ? Fury ?
Mais d’un coup la machine eue des soubresauts le propulsant contre le bâtiment voisin. L’explosion fut violente, et tout le monde dans la pièce tronqua ses sourires pour un regard de peur.
« Tonyyyy ? Fury, vous voyez ses écrans ? Fury ? Vous s’avez s’il est encore en vie ?... Fury ??... Fury ?? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Episode 11 Contre Attaque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - LUKE SKYWALKER
» STAR WARS - BOBA FETT - EPISODE V : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - (RAH 520)
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - YODA
» Contre-attaque à Carentan !
» Contre attaque à Stonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urban Comics :: Séries en pause & terminées :: Séries Terminées :: Urban Avengers-
Sauter vers: