Urban Comics

Venez decouvrir l'univers Urban et de nombreuses autres fan fics.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Episode 11 : Fin du Jeu par Ben Wawe

Aller en bas 
AuteurMessage
La Rédac'
Rédacteur
La Rédac'

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Episode 11 : Fin du Jeu par Ben Wawe   Jeu 8 Déc - 21:05

« Adieu ? Je crois plutôt que c’est toi qui vas partir, Luthor…allez tous, Rassemblement ! Et bottez-moi le cul de ces débiles ! »

Fury souriait presque tandis que son équipe et les trois être menés par Richards fondaient sur la cinquantaine de ninjas qui étaient sortis étrangement de nulle part, ayant ainsi augmenté le malaise des membres du commando censé mettre fin à cette guerre urbaine qui avait déjà fait tant de victimes.

Daredevil et Spider Man étaient toujours sur leurs fenêtres, attendant de voir, ou d’entendre pour Matt, ce qu’il se passait et comment allaient se débrouiller ces dingues qui commençaient déjà à tirer, frapper, cogner ou brûler…

« J’aime pas ça…
- Quoi ?
- Y a une odeur…une odeur que je connais, ici…une odeur qui me rappelle des mauvais souvenirs…une…oh putain… »

Le visage de l’aveugle se crispa sous son masque tandis qu’il reconnaissait l’odeur des membres de la Main, cette secte qui lui avait fait du mal et qui l’avait poussé à devenir ce qu’il était. La rage consumait lentement son cœur tandis qu’il serrait jusqu’à avoir mal ses deux bâtons dans ses mains, tentant, sans succès, de se calmer.

« Quoi ? Matt, qu’est-ce qu’il y a ?
- Rien. Une vieille affaire à régler. »

L’adolescent sauta alors dans les airs, descendant rapidement vers le sol avant de s’y réceptionner avec grâce et agilité. Il releva alors la tête et commença un ballet presque mortel contre les membres de la Main, la rage et la colère sortant enfin de lui contre ceux qui lui avaient fais du mal et étaient certainement responsables de la mort de son Maître.

Spider Man, lui, soupira sous sa deuxième peau en voyant son ami aller engager le combat. Bien sûr, il comprenait ce qu’il faisait et pourquoi il le faisait, mais céder à la vengeance n’était pas une bonne solution, l’histoire avec Fanny étant un exemple trop douloureux pour lui pour qu’il ne fasse plus cela…mais cela était faux, bien sûr.
A peine Ben Reilly était-il descendu à la suite de Daredevil qu’il remarqua une ombre flottant autour de Sue Tempest, qui faisait voler certains ninjas grâce à une force invisible. L’ombre allait bientôt frapper la jeune femme dans le cou, certainement pour un coup du lapin.

« NEFAAAAAAAAAAAAAAAAAAASTH !!! »

La rage dicta alors le cri du jeune homme qui utilisa ses capacités surhumaines pour sauter sur l’ombre, faisant ainsi échapper la petite amie de Red Richards à une mort certaine. Nefasth, le fameux mercenaire qui avait tenté de le tuer et avait assassiné la copine de Johnny Rainbow, avait reprit forme humaine et souriait devant Spider Man, qui commençait à le rouer de coups sous la rage.

« Vas-y…vas-y, tape…j’aime ça…
- Tu aimes ça ? Tu aimes ça ? On verra voir si tu vas continuer à aimer ! »

Le combat entre ces deux êtres à la forme obscure commença alors, tandis que tout l’immeuble était devenu une affreuse zone de guerre. Des ninjas morts jonchaient le sol tandis que leurs camarades étaient frappés et frappaient les membres de l’équipe de Fury et ceux de celle de Richards. Bien sûr, ces derniers étaient avantagés par rapport aux premiers, mais les presque flics se battaient avec courage et abnégation contre ces hommes et femmes surentraînés à donner la mort.

Soudain, alors que la bataille faisait rage et que Nick avait déjà allongé quelques ninjas, le policier vit alors le maître de tout ce carnage, celui qui l’avait fait frappé, Luthor donc, partir…ce lâche fuyait ! Il avait envoyé son armée contre eux, et il partait en pleine bataille comme si de rien n’était ! Cette larve putride ne méritait pas de vivre…non, vraiment pas…
Fury réarma sa mitrailleuse et courut vers le chauve qui disparaissait dans une porte dérobée de l’immeuble. Il arriva trop tard pour le stopper, mais il pu le retrouver derrière la porte, au fond d’un couloir, prêt à ouvrir une autre porte, cette fois-ci sur l’extérieur.

« Pas un geste, salopard ! »

Lentement, Luthor leva les mains et se retourna, offrant son vicieux sourire à Nick qui se retint de ne pas lui loger quelques balles dans le corps, histoire de lui apprendre comment c’était la vie à New York.

« Nick…je ne pensais pas que tu viendrais si vite, vois-tu ? Je ne pensais pas que tu viendrais tout court, en fait…
- La vie est pleine de surprises, connard. Donne-moi une raison de ne pas te plomber dans les deux minutes à venir.
- Une raison ? J’en ai plutôt deux…la première, c’est que sans moi, la Main, Magnéto, Nefasth et tous les mercenaires de la ville vont s’entredéchirer pour le territoire que je contrôle maintenant…et la deuxième se trouve derrière toi, cher Nick… »

Fury ne voulait pas se retourner. Ce fils de pute allait sûrement lui faire un coup fourré, mais Luthor ne semblait pas mentir…pire encore, il semblait dire la vérité…
Lentement, le policier se décala sur sa droite et glissa légèrement un œil derrière lui, étant prêt à tirer sur Lex si celui-ci ne faisait qu’un seul geste. Ce qu’il vit stoppa net Nick dans son élan de confiance qui avait commencé lorsqu’il avait intercepté Luthor : là, sur le mur, se trouvaient plusieurs charges de C4 et une minuterie…tout allait exploser dans une dizaine de minutes…

Pendant ce temps, le combat était des plus violents dans la grande salle de l’immeuble. D’autres ninjas jonchaient le sol, victimes des flammes de Johnny, des poings mortels de Ben Grimm, des attaques invisibles de Sue, de la perversité de Red et des armes de l’équipe de Fury.
Ceux-ci, d’ailleurs, se débrouillaient mieux que les adolescents, qui n’avaient pas encore, apparemment, de réel esprit d’équipe : ils avaient besoin que Richards leur donne des ordres, alors que Steve, Hank, Janet et Tony se déplaçaient et combattaient facilement, sauvant la vie d’un de leurs partenaires avant que celui-ci fasse de même pour un autre, et le tout très naturellement, comme si ils avaient toujours fais cela.

Spider Man et Daredevil, eux, réglaient définitivement leurs comptes avec leurs démons intérieurs. Matt s’était battu pendant quelques instants contre les ninjas avant de prendre un coup rapide et violent dans le visage, cassant presque son masque. Il s’était rapidement relevé et avait engagé le combat avec un jeune homme qu’il devinait d’allure « normale », mais excellemment doué au combat. Celui-ci s’était d’ailleurs vanté d’avoir tué Stick lui-même alors qu’il n’était même pas encore adulte. Bien sûr, la rage de Murdock en fut décuplée et un combat titanesque avait commencé partout dans l’immeuble…
Ben, quand à lui, se battait aussi contre celui qui avait tué son proche, c'est-à-dire Nefasth. Le mercenaire avait avoué à Reilly qu’il avait été le tireur assassin de Georges Stacy, et le jeune homme lâchait totalement ses coups contre cet être obscur qui lui avait fait tant de mal et qui pourrait encore en faire si il s’en sortait vivant…

Par un parallèle qui aurait pu être humoristique si la situation n’avait pas été tragique, les deux adolescents amis étaient désormais dans la même situation : le jeune homme assassin de Stick (qui se faisait appeler Corto et était membre de la Confrérie de Magnéto) et Nefasth étaient presque inconscients, vaincus par les coups rageurs et violents des deux héros de New York.
Un choix s’imposait maintenant à Matt et à Ben : devaient-ils continuer ? Devaient-ils aller plus loin ? Devaient-ils tuer ? Devaient-ils devenir comme ceux qu’ils haïssaient et qui leur avaient faits mal ?

La douleur d’avoir perdu l’image du père pour Matt et les voix des ancêtres de Ben voulaient que les deux jeunes hommes tuent ces deux monstres, mais…mais ils ne le pouvaient pas…trop de sang avait déjà coulé pour cette guerre, et ils ne voulaient pas devenir ce qu’ils chassaient…ils ne le voulaient pas du tout…
Ben et Matt arrêtèrent alors le combat quand leurs adversaires furent mis KO, et sourirent sous leurs masques respectifs quand ils virent que l’autre avait fait comme eux. Un grand sentiment d’amitié naissait entre eux tandis qu’ils se postaient tous deux sur une des poutres de l’immeuble, regardant le combat acharné au sol, qui virait à l’avantage de leurs « collègues ».

« Mmh…on est en train de gagner…
- Ouais…mais où sont Luthor et Fury ? Je ne les sens plus…
- Merde…je les vois plus non plus…putain, ce crétin de Nick a dû vouloir régler son compte à Luthor…
- Et comment ?
- Solution définitive, je suppose.
- T’es dingue, Ben ! C’est un flic !
- Qui s’est fait tabasser chez lui…
- Ouais…mais où ils ont pu aller ?
- Je vois une porte, au fond. Y a que ça comme sortie. Suis-moi, vieux. »

Spider Man s’élança dans les airs, suivit de Daredevil. Les deux jeunes héros rejoignirent rapidement la porte, et l’ouvrirent avec discrétion pour tomber nez à nez face à Fury qui avait le canon de son arme placée sur le front de Luthor.

« La combinaison pour désactiver ce merdier. Et vite.
- Y a pas. Tu vas crever, flicard, et tous tes amis aussi…
- Mais toi aussi, tu vas y passer, enflure…
- Je crois pas. T’as pas les couilles pour…
- Ah ouais ? Et ça, c’est du flanc ? »

Nick était énervé. La tension des derniers jours, cette attaque, Red, et maintenant le sourire de ce crétin…il ne se sentit pas presser la détente de l’arme et presque espérer que la cervelle de Lex éclabousse ses habits, mais par contre il sentit l’immense force qui le tirait en arrière et faisait ainsi tomber son arme vers le sol, déviant ainsi la balle vers le genou droit de Luthor, qui cria de douleur.

« Espèce de dingue ! »

La voix était celle de Spider Man, et Fury remarqua alors que c’était lui, grâce à sa toile, qui l’avait fait tomber et l’avait empêché de tuer Luthor. Reprenant ses esprits, le policier se releva doucement et voulut tout expliquer aux deux adolescents, qui comprendraient certainement…

« Euh…écoutez, ce n’est pas ce que…
- Ta gueule. »

Les paroles froides et dures sortaient de la bouche de Matt, qui avait les bras croisés. Sa respiration était calme et régulière, et il respirait la sérénité, à la différence de Ben qui était très énervé mais tentait de se calmer.

« On t’a suivit ici uniquement parce qu’on voulait tuer ceux qui avaient touchés à nos proches. On s’est calmés et on a fait notre vengeance, mais sans mort. Tes hommes tuent des hommes pour se défendre, mais tu allais le tuer de sang froid. Tu es comme ceux que tu affrontes, Fury. Tu ne vaux pas mieux, du moins pour nous.
Nous t’avons aidés aujourd’hui, mais cela n’arrivera plus. Ne viens plus nous voir, Nick. Ne tente plus de nous joindre. Ou sinon, nous viendrons, et tous tes flics ne suffiront pas à nous arrêter.
- Mais…je…
- Rien du tout. Viens, partons. »

Spider Man s’était tu durant tout le discours de son ami, n’arrivant pas vraiment à se calmer et à faire taire les voix de ses ancêtres qui criaient vengeance et sang. Le jeune homme se demandait si cela était bien normal, mais il ne chercha pas plus loin et sortit tranquillement avec Daredevil, s’éloignant après de l’immeuble pour rentrer chez lui, chez Gwen, tandis que Matt retournait vivre sa vie…

Pendant ce temps, les deux équipes avaient réussis à vaincre totalement les ninjas. Enfin, à les tuer totalement, plutôt. Des dizaines de cadavres jonchaient le sol, avec les centaines de munitions utilisées pour ces meurtres. Les habits de chacun étaient entièrement recouverts de sang, et il fallut quelques minutes pour qu’ils se calment et que l’envie de combat et de meurtre s’estompe…
Ce fut Steve qui parla en premier, lorsqu’il vit Fury sortir du couloir, traînant Luthor qui se tenait la jambe.

« Nick…qu’est-ce qu’il y a ? On a gagné ? C’est fini ? »

La vue de leur chef traînant leur ennemi faillit presque faire sauter de joie la plupart des personnes encore vivantes dans l’immeuble. Mais le visage énervé et un peu triste de Fury fit partir de suite cette impression, et la voix lasse du policier conforta cela.

« Non… »

Nick regardait chacun des membres de son équipe dans les yeux, et même ceux de celle de Richards. C’étaient des gosses, ou presque…ils n’avaient rien fais, ou si peu…il les avait entraînés dans cet enfer sans savoir…et ils allaient mourir…par sa faute…

« Comment ça, non ? T’as shooté le méchant et on a niqué les ninjas ! Qu’est-ce que tu veux de plus ?
- Il…il y a des charges de C4 dans l’immeuble, Janet…tout va exploser dans quatre minutes, et on aura pas le temps de partir, le souffle de l’explosion nous tuerait quand même…je…je suis désolé…pardonnez-moi… »

Le policier baissa les yeux tandis que Janet et Sue laissaient échapper un cri de surprise et de peur. Ils…ils allaient mourir…tout était fini, terminé…ils avaient fais tout cela…pour rien…leur vie, leurs rêves, leurs espoirs…tout était réduit à néant…tout allait être fini parce que…parce qu’ils avaient fais leur devoir…

Mais, alors que l’abattement était de mise dans le petit groupe, tout le monde entendit un rire funeste…un rire qu’ils ne connaissaient que trop bien…Luthor ! Luthor riait !

« Ahahah…vous êtes très amusants, vous savez ?
- Je ne vois pas en quoi le fait d’être réduits en particules soit très drôle, crétin…
- Aaaah, Red…je vois que même toi, tu n’as pas saisi ce qu’il se passe, n’est-ce pas ? Malgré ton intelligence et tes manipulations, tu ne sais pas…c’est très amusant !
- Ta gueule. Ferme-la et crève en silence.
- Hank Pym, n’est-ce pas ? Enfin bon, ce n’est pas important…vous croyez vraiment que j’avais posé des bombes sans dispositif de secours, au cas où ça merdait comme maintenant ? Je ne suis pas un amateur, voyons… »

Lentement, Lex sortit une petite télécommande de sa manche, la tenant fermement pour qu’aucun ne puisse la prendre. L’espoir revenait lentement en chacun, mais ils savaient tous qu’il y aurait un prix à payer pour qu’ils ne meurent pas…

« Je peux tous nous sauver. Ou tous nous tuer. Choisissez.
- Tu te laisserais pas mourir…
- Mais bien sûr que si, mon cher Tony…si vous vivez encore, vous allez être sur mon dos, et je ne pourrais rien faire…alors autant mourir, je trouve…mais bon, je n’en ai pas vraiment envie…voyons, il reste…une minute trente avant l’explosion…le marché est simple : vous me laissez partir vivant et libre, avec la certitude que vous ne tenterez pas de m’attaquer avant un mois…et j’appuie sur la touche, et vous pourrez dormir ce soir au chaud…mais si vous refusez, boum boum… »

Un sourire vicieux et pervers s’afficha sur le visage du chauve. Avec peur, tout le monde remarqua qu’il était sérieux, et qu’il n’hésiterait pas à mourir pour réussir ce qu’il voulait…ce type était fou, mais il était intelligent…très intelligent, même…
Fury ne savait que dire…que pouvait-il décider ? D’un côté, il ne pouvait laisser un tel criminel survivre ou même fuir, mais de l’autre les affreuses secondes de sa montre rapprochaient peu à peu le groupe d’une mort horrible et anonyme…que pouvait-il décider ? Que devait-il faire ?

« Allez…dépêchez…quarante cinq secondes… »

Tout le monde attendait impatiemment la réponse de Fury, sauf peut-être Red qui souriait doucement, d’une manière étrange et vicieuse.

« Euh…c’est…c’est d’accord, Luthor…sauve-nous, et on te laisse partir…
- Et vous me laisserez en paix durant un mois ?
- Durant un mois, oui… »

Le policier se sentait faible et humilié, mais il ne pouvait décider du sort d’autres personnes…lui, il pouvait se sacrifier, mais il ne pouvait tuer d’autres personnes…

« Bien. Excellent, même. »

Luthor appuya sur le bouton, et attendit plusieurs secondes…le temps qui aurait normalement dû s’écouler avant l’explosion passa, et rien ne se produisit, faisant apparaître un immense sourire sur le visage de Lex, qui se levait doucement et difficilement, avec son genou blessé.

« Je vais vous laisser, alors…
- Et tu ne seras pas le seul. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Rédac'
Rédacteur
La Rédac'

Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 02/12/2004

MessageSujet: Re: Episode 11 : Fin du Jeu par Ben Wawe   Jeu 8 Déc - 21:05

C’était Red qui venait de parler, Johnny, Ben et Sue étant derrière lui. Un sourire mauvais était sur son visage tandis qu’il brandissait un petit magnétophone.

« Je viens de tout enregistrer, Fury. Ainsi que nos autres conversations. Je suis certain que tes patrons seraient ravis d’entendre ce que tu viens de dire…surtout les petits marchés que tu as passés. Alors laisse-nous tranquilles, comme Luthor. Et cela restera entre nous.
- Espèce de sale petit…
- Oui, oui…je t’aime aussi, mon grand. »

Richards sourit avant de progressivement disparaître, ainsi que les autres, grâce au pouvoir de Sue. Lentement, leurs corps devenaient invisibles pour finir par l’être totalement.

Fury était anéantit. Il tenta de rattraper le petit groupe des quatre adolescents en se jetant sur là où ils étaient avant, mais ils avaient déjà disparus et étaient déjà loin, avec tous les trous dans les murs pour partir…le policier se retourna alors, et vit que Luthor avait aussi disparut…seuls Janet, Hank, Tony et Steve étaient encore là, avec lui…

Lentement, Nick tomba à terre, las et fatigué. Les membres de son équipe ne surent pas quoi faire, tenant toujours leurs armes dans leurs mains tandis que leur chef, leur leader, celui qui les avait rassemblés et avait mené cette mission, se demandait ce qu’il avait mal fait…pourquoi est-ce que la situation s’était passé ainsi…pourquoi il avait perdu…pourquoi il avait trahit la confiance de Spider Man et Daredevil…pourquoi tant de personnes étaient mortes…et pourquoi, maintenant, il y avait un Caïd dans New York, et des dingues surhumains intouchables sur les docks…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Episode 11 : Fin du Jeu par Ben Wawe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 2.15: Phases
» Episode 2
» Episode 2.17: Passion
» Episode 207
» Episode 17: The Face of the Enemy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urban Comics :: Séries en cours :: Evénements :: Urban War-
Sauter vers: